Quelques jours après avoir terminé son ironman de Nice, Lionèle nous livre le récit de sa course. Une longue journée partagée avec Laurie qui termine juste derrière elle, et Dom son mari qui a tenté de la suivre et l’encourager tout le long du parcours.

Par Lionèle Baroux

« AVANT COURSE

IM France Nice !!! … Depuis le temps qu’on m’en parlait, j’avais hâte de le découvrir ! … et c’est vraiment une découverte, car pas le temps de reconnaître le parcours : arrivés à 15h00 au retrait des dossards, il reste juste le temps de se mettre à l’ombre d’un palmier pour préparer le vélo et les sacs de transition ! …

Un petit tour au village expo chez nos partenaires, Nico et Lucie de Skechers avec Laurie qui me fait un petit brief du parcours vélo, et quelques instants de rires et direction l’appartement pour ne pas se coucher trop tard … bon, pas trop tôt non plus !! 22h/22h30, c’est bien non ?

UN PETIT BAIN DE MER

Dimanche, lever 4h30, comme la plupart d’entre nous et direction la Prom’ .
Bon, la partie natation en mer avec le sel, ce n’est pas forcément ma tasse de thé … je suis plutôt sucré 😉 !
Un « petit » 23.8 interdisant la combi aux pros, … mais nous autoriser finalement la combinaison. Je pars dans le roll-in-start des 1h02, je mets finalement presque 1 :06 avec 4.190 m sur ma montre… mince, j’ai pas dû nager bien droit !!!

BALLADE CYCLISTE DANS l’ARRIERE PAYS

Juste avant de partir sur le vélo, Laurie , placée pas très loin de moi sur le rack (J’ai le dossard 54 et elle le 101), arrive de la natation et nous avons tout juste le temps de nous encourager.
Allez, c’est parti pour un magnifique parcours vélo de 2000m de D+ pour 174km. Il y a du vent et la chaleur aussi se fait déjà sentir et qui laisse à penser à une partie course à pied sous la chaleur qu’il conviendra de bien appréhender …

Je double Dom, dans le col de L’Ecre . Il ne participe pas à la course mais parti en vélo un peu après le départ natation, il veut essayer de couper à plusieurs endroits et redescendre certaines portions de course, pour pouvoir nous encourager avec Laurie. Il m’annonce que je suis en tête de mon GA et dans les 15 premières féminines.
De mon coté, je m’oblige à boire et m’asperger d’eau régulièrement et opte pour une alimentation solide (barres et sandwich pain-fromage … les gels je les garderai pour la course à pied ! (et heureusement ! … on verra pourquoi plus tard !)
La dernière partie vélo descendante puis sur du plat (malgré le vent) permet de faire tourner les jambes et de se préparer pour la course à pied et je boucle le tour sur mon bike en 5 h 55 et bizarrement je n’ai pas revu Dom sur le parcours vélo…

Ayant croisé juste 2 féminines sur la partie vélo (une pro et une GA 30/35), je sais que je suis toujours première GA.

PROMENADE DES ANGLAIS

Le parcours de 4 allers-retours va pouvoir me permettre de savoir où est située la 2ème de mon GA ,alors, il faut rester vigilante estimer les distances avec les filles sur le parcours et comme le roll-in start ne permet pas de savoir où l’on est situé, je compte bien voir Dom pour qu’il me tienne informée !!!
Comme il fait chaud, de plus en plus chaud, je n’oublie pas de m’asperger d’eau les mollets, cuisses, cou et tête (d’habitude, je prends des granules d’arnica pour éviter les crampes, mais bon, tant pis, je les ai oubliées … on fera sans ! )
J’ai gardé mes 3 Isogels pour la course à pied en me disant que de toute façon, j’en aurai bien sur les ravitos … loupé, il n’y en avait pas sur les ravitos (probleme d’appro), zut ! alors va falloir gérer les 3 gels bien positionnés dans ma trifonction et faire avec les boissons, bananes, eau de l’organisation !
Mais ce n’est pas cela qui m’inquiète le plus … je viens de terminer les 2 premiers tours et je ne vois toujours pas arriver Dom … pourvu qu’il n’ai pas eu de souci en vélo ! Et enfin, sur le demi-tour, je le vois vélo à la main …

Mais où était-il passé tout ce temps ??? … sur la plage ?! … en train de siroter une bonne bière qui m’aurait tant fait envie pendant que je m’inquiétais de son absence ? … et bien non , il essayait tant bien que mal de couper mais à chaque fois il lui était interdit de « redescendre », donc il a fait le tour complet, voir un peu plus pour pouvoir arriver !!!

Et il m’annonce que j’ai 30’ d’avance sur la seconde de mon GA … au 20ème km … sauf gros pépin, la course est gagnée !

DERNIERS TOURS EN GESTION

Et vu le peu d’entraînement cap que j’ai et les seules sorties longues sur les 3 halfs de préparation, je me dis qu’avec la chaleur, je risque les crampes ou que mon genou douloureux ou encore ma tendinite ne vont peut-être pas tenir longtemps … alors, ayant l’âge de raison (euh ! … enfin, je crois, … non ??!!) , je me dis qu’il est peut-être judicieux, vu l’avance que j’ai de ne pas vouloir chercher un chrono mais « juste » garder ma position !
Aller, je réduis la foulée, je prends le temps aux ravitos et Dom m’indique que les écarts avec les autres filles n’ont pas bougé, la différence est sensiblement identique … Je peux savourer le dernier tour, m’arrêter sur le couloir de la finish line pour taper dans les mains des enfants qui les tendent et profiter, apprécier encore et encore avant de passer la ligne et penser à Dom qui pour la première année n’a pas participé avec moi à un IM, penser aussi aux enfants qui ne sont pas là pour la première fois (et oui, ils grandissent…) et aussi penser à Julian qui ne sera pas cette année parmi nous à HawaÏ, mais qui reviendra plus fort, plus grand dans l’âme et pour qui le combat est bien plus grand que celui que nous venons tous d’accomplir, mais qu’il y arrivera car c’est un sacré bonhomme ! … alors, je me dis … c’est une belle, belle journée !

 

APRES L’EFFORT ….

RESULTAT :

202 sur 2000 partants environ / 14 ème féminine / 1ère GA / La qualif pour Hawaï en 11h13″

 

 

 

Crédit photo :