Guillaume nous en parlait depuis quelques mois, mais il comptait bien sur cette épreuve de fin de saison pour aller chercher un slot pour Kona 2018.

Mais la malchance est venue perturber ses plans, double entorse 5 semaines avant l’épreuve. Il a donc du faire preuve de patience, d’expérience et de courage pour aller au bout de cette épreuve.

En conclusion … ce mec est hors norme ! 35ieme au scratch, 3ieme du groupe d’age, slot pour Kona 2018 !

 

Il nous livre son compte rendu :

« Content d avoir été au bout et j ai encore repoussé mes limites »

« Je suis plutôt serein les jours précédents même si contrairement à d habitude, j ai pas fait le taf dû à une blessure au plus mauvais moment;ce moment où il faut borner et emmagasiner des kms. Mais c était sans compter sur cette double entorse… Heureusement, grâce aux soins de mon Kiné Alain Couspeyre, j ai pu m aligner au départ de cette course .😀
C est donc avec une préparation minimaliste que j ai pris le départ. ( pas de cap pendant 3 semaines et pas de vélo pendant 10j)
Le jour J arrive, comme dirait jean claude :«oublie que t as aucunes chances, fonce.»
Je me place dans le sas des nageurs visant moins d une heure .Avec le rolling start, j dois me trouver en 10ème ligne, je m élance et je reviens sur quelques nageurs m ayant précédé. Ça nage bien et j suis bien calé dans les pieds. A la sortie australienne, j fais l effort pour tenter d aller chercher le groupe de devant mais ça ne sert à rien. C est trop loin. Et puis j ai le temps, il me reste 185km de vélo et un marathon mais y a pas que ça….les transitions longues de plus d 1 km à faire 2 fois….interminable.

J enfourche mon Argon 18 et pars pour ma «petite balade»…les 40 premiers km sont avalés en moins d une heure. La bosse de 2500m avec des passages à 15% nous ralentit quelques peu. Le 1er tour est couvert à 39kmh de moyenne, je faiblis un peu sur le second mais ça reste plus que honnête. 37,5kmh pour 185km…..je pose le vélo et les premiers pas sont chaotiques, ça ira mieux quand je chausserai mes Skechers Gorun5. Je pars confiant et plutôt facile, j suis concentré, j regarde bien devant moi pour éviter les pièges car je ressens une petit gène , je tiens 20km ds mes allures et puis l explosion, le manque de fond se fait ressentir et la douleur est présente et j fais que penser à ça…..j ai des idées d abandon mais ça fait pas partie de mon vocabulaire alors j avance km par km . J croise à chaque tour ISA, Perrine, Caroline​ et sa famille, Fred et ça booste. Fab est devant moi à 3′ mais j arrive pas à revenir sur lui.Isa me file ,à chaque tour ,les écarts avec mes concurrents de ma caté.Merci Stéphane Maitenaz 👍

Le dernier km est une délivrance, j franchis cette finish line en 3ème position de mon G.A à la 35ème place en 9h12 . Content d avoir été au bout et j ai encore repoussé mes limites. Merci à vous tous pour vos encouragements,vidéos 😉, félicitations. Merci à ma famille pour me soutenir. Merci au Team Argon 18 et à tous les sponsors. Merci à la Police Nationale et à la FSPN. »