Combien de fois as-tu participé à l’IM de Kona ?

Ce sera ma 3ème participation, 2013, 2014 et cette 2017

 

Tu as fini en combien de temps les dernières fois ou tu as participé ?

Ma dernière participation n’étant pas un super souvenir, je n’ai pas mon temps en mémoire, un peu plus de 10h. En revanche en 2013, lors de ma première participation j’avais fait 9h24.

 

Quel est ton objectif pour cette course ?

Cette année j’ai pour objectif de finir la course sans trop souffrir, profiter de la course et de l’arrivée. Après, si je suis dans un bon jour, on verra ce que ça donne 😉

 

Ou t’es-tu qualifié ?

Je me suis qualifié à Majorque en septembre 2016

 

Tu as eu une qualification fin 2016, pour Kona 2017… Est-ce que tu considères que c’est un avantage pour préparer cet Ironman ?

Je pense que cela peut être un gros avantage, si on souhaite faire une grosse performance là bas. Moi je n’ai pas su tirer profit de cette qualif, si ce n’est l’assurance d’une saison réussie!!

« la forme est là, pourvu que ça dure! »

Comment c’est passé ta saison ?

Plutôt bien pour l’instant, pas de blessure et en début de saison la forme était au rendez, pourvu que ça dure!! J’ai participé à l’IM d’Autriche début juillet et  je suis content de ce que j’ai fait, même si j’ai quelques regrets sur ma prestation à vélo, le résultat est satisfaisant.

 

As-tu un entraînement spécifique pour l’Ironman d’Hawaï ?

Non, je vais m’entraîner comme pour n’importe quel IM.

 

Comment te prépares-tu aux conditions climatiques qui t’attendent à Hawaï ?

Pour se préparer aux conditions qui nous attendent, je pense qu’il faut s’entraîner dans des conditions de chaleur, de vent et d’humidité identique. Ce qui n’est pas réalisable dans ma région, je ne m’y préparerai donc pas spécifiquement, si ce n’est quelques footing en plein cagnard si l’occasion se présente.

 

Tu prévois un temps d’acclimatation de combien de temps sur place ?

J’arriverai sur place le dimanche 08, soit 5j avant la course. Le temps de récupérer du décalage horaire, mais pour  parler d’acclimatation, il faudrai arriver quelques semaines avant je pense, ce qui est difficilement réalisable pour moi (et beaucoup d’athlètes)

 

Tu pars avec ta famille sur place… Kona c’est aussi l’endroit où tu t’es marié (je crois)…

On imagine que tu as une affection toute particulière pour Hawaï ?

Oui je m’y suis marié en 2014, en tong, sur la plage, le rêve… Forcément cela crée un lien avec cette îles et surtout une raison d’y retourner de nombreuses fois 😉

C’est un endroit magique, entre paysage de rêves, course mythique, souvenirs inoubliables…

 

Cette année ta petite fille sera là, pour la première fois, qu’est-ce que ça représente pour toi ?

Beaucoup de chose, courir devant elle est une fierté pour moi, même si elle ne se rend pas encore compte, je ne voyais pas pas partir seul. Et ma famille subit mes sacrifices toute la saison, ma femme a aussi droit à ses vacances!!

 

Kona est une des courses les plus difficiles du circuit Ironman et pourtant on se bat tous, chaque année pour y aller … Pourquoi ?

La première fois pour le mythe et après parce qu’on tombe sous le charme de la course!!

 

On ne serait pas un peu maso… ?

On peut poser la question à n’importe quel athlète, non??

« Mon plus beau souvenir à Kona? Mon mariage! »

 

Je vais te poser des questions et il faudra répondre en une phrase :

 

  • Ton plus beau souvenir à Kona ?

Mon mariage

  • Ton pire souvenir à Kona ?

Le marathon en 2014 et la tente médical après la ligne

  • Qu’est-ce qui est le plus dure sur cette course ?

De ne pas se cramer avant la course lol

  • Une anecdote ?  

Je n’ai encore jamais vu les dauphins, pourtant je les ai cherché

  • Qu’est-ce qui fait la magie de cette course ?

L’iles qui rend les conditions extrêmes et qui a vu de s’écrire des pages d’histoire de notre sport avec des duels légendaire

  • Ton petit plus avant la course ?

De la longboard la veille!!

  • Ton porte bonheur pour cette course ?

Rien de spéciale, je n’ai pas de porte bonheur en général

 

Après Hawaï, quel sera ton prochain objectif ?

Refaire un sub9 et battre mon record de 8h54 sur distance IM.

 

Photo : Kona 2014, mariage avec Murielle