Ca sera ta première participation à Hawaï, alors heureux ?

Oui vraiment une grosse satisfaction, c’était le seul et unique objectif de la saison ce 1er IM.

Qu’est-ce que représente cette qualification pour toi ?

Ca représente vraiment beaucoup, quand j’ai démarré le triathlon, je regardais des vidéos d’Hawaï, je me disait que je pourrais jamais y aller et au final …

Tu t’es qualifié à Zurich où tu participais pour la première fois à un Ironman, est-ce que tu t’attendais à finir 1er de ta catégorie ?
Etant donné le peu de slot dans ma catégorie, je savais que j’avais pas trop le choix de jouer la gagne étant donné que ça serait serré.

Qu’as-tu ressenti quand tu as su que tu étais qualifié ?

Vraiment une grosse satisfaction après la fracture du pied l’an dernier, les malchances de cette saison et même pendant la course.

Comment c’est passé ta préparation pour l’Ironman de Zurich ?

Vraiment bien, je voulais vraiment mettre toutes les chances de mon côté pour ce premier ironman, du coup j’ai fait pas mal de volume afin d’encaisser les 9h de courses.

Et ta saison en générale ?

Globalement déçu, j’ai pas réussi à faire une course pleine cette année, j’ai pas réussi à reproduire ce que j’ai fait à l’entraînement en particulier sur les 70.3.

Tu vas enchaîner deux Ironman à 3 mois d’intervalles, comment comptes-tu gérer la récupération ?
Je vais essayer de récupérer un maximum en août et de bien de me réentrainer en septembre.

Tu viens du Nord de la France et tu n’aimes pas trop le soleil, je crois… Comment vas-tu te préparer aux conditions climatiques qui t’attendent à Hawaï ?

Si si, j’aime bien la chaleur.
ça sera dur de simuler les conditions de Hawaï, on essayera sur quelques séances de home trainer ou tapis.

Tu prévois un temps d’acclimatation de combien de temps sur place ?

J’arriverai le vendredi 9 jours avant la course. Je finirais l’affûtage sur place.

Kona est une des courses les plus difficiles du circuit Ironman et pourtant on se bat tous, chaque année pour y aller … Pourquoi ?

Bonne question. Les paysages, le fait que ce soit l’ironman le plus relevé de la planète.

On ne serait pas un peu maso… ?

Je crois 🙂

Tu vas partir à Hawaï entre amis je crois, il faudra donc gérer entre entraînements, soirées et la course… Ca ne va pas être facile non ?

Il y aura l’avant course et l’après course 🙂

Je vais te poser des questions et il faudra répondre en une phrase :

A ton avis, qu’est-ce qui sera le plus incroyable à Kona ? Les paysages
Qu’est-ce qui sera le plus difficile à gérer ? La chaleur
Qu’est-ce qui fait la magie de cette course ? Le niveau
Ton petit plus avant la course ? J’y vais sans pression. Juste pour découvrir.
Ton porte bonheur pour cette course ? Mon Argon 18

Après Hawaï, quel sera ton prochain objectif ?
J’ai pas encore fait le planning 2018, mais ce sera sans doute un IM en fin de saison.

 

 

Photo : Iroman Zurich Victoire de Damien M25